Véhicules professionnels : les meilleurs choix

Volkswagen Transporter T6 : un millésime 2015 qui innove

La commercialisation d’un nouveau Volkswagen Transporter est toujours un événement même si l’on sait qu’il faudra attendre deux ans de plus pour qu’une véritable nouvelle génération voit le jour. En attendant, ce Transporter T6 2015 innove dans plusieurs domaines et se distingue par une silhouette joliment remodelée.

20150407VR011.jpg
 

Fourgon, plateau, double cabine et combi, les versions utilitaires du Transporter de sixième génération ne se contentent plus. Volkswagen annonce plus de cin cents variantes, mais il est bien possible que si l’on tient compte des deux empattements, des trois hauteurs et des différentes versions moteur on double ce chiffre. Toutes ces versions ont en commun un design élégant et des lignes générales qui le font paraître plus puissant, plus solide et mieux « assis » sur la route. On retrouve ce dynamisme au volant, dans la cabine, mais également en comportement (grâce à son excellent châssis et à la régulation adaptative des trains roulants DCC).

 

Confort à bord, confort de conduite

Le dernier-né des Transporter semble bien avoir été conçu comme un « outil de travail », un outil ergonomique et par conséquent d’un grand confort avec de nombreux espaces de rangement, un siège conducteur et un siège passager réglables (électriquement sur certaines versions). On remarque aussi que les matériaux utilisés dans le poste de conduite sont de haute qualité et que la lisibilité des informations au tableau de bord est tout aussi remarquable que la fonctionnalité du système d’info-divertissement.

 

T6_Transporter_interieur.jpg

Côté moteurs, le Volkswagen Transporter T6 adopte un nouveau diesel 2.0 l TDI décliné en 84, 102, 150 et 204 ch (pour un couple maxi de 450 Nm disponible entre 1 400 et2 400 tr/min !). A noter que les versions BlueMotion de 84 et 102 ch ne consomment que 5,5 et 6,0 l/100 km. Le T6 peut également recevoir deux moteurs essence TSI, un 4 cylindres 2,0 l/150 et 204 ch. Ces mécaniques sont pilotées par des boîtes mécaniques à 5 ou 6 vitesses ou une boîte DSG à double embrayage et 7 rapports. Comme pour les générations précédentes, le T6 peut être doté de la transmission intégrale 4Motion. Ce qui change aussi, ce sont les consommations qui s’inscrivent en baisse d’un litre environ.

Pour ce qui est du fourgon, il offre un volume de 5,8 m3 au minimum et jusqu’à 9,3 m3 pour les versions qui disposent du plus grand empattement et de la plus grande hauteur. Volkswagen assure que, selon la motorisation, la charge utile maximale est de 502 à 1 224 kg pour des PTAC entre 4 800 et 5 300 kg.

 

Le meilleur niveaux de sécurité possible sur un utilitaire

Que peut-on ajouter si ce n’est que le Transporter T6 est au meilleur niveau de sécurité avec, en série comme l’ABS, l’ESC ou le système de contrôle de la pression des pneus, et en option le « Front Assist » qui gère les distances par rapport au véhicule précédent et intègre le freinage d’urgence qui jusqu’à 30 km/h, freine automatiquement le véhicule si le conducteur ignore un obstacle et encore le régulateur de vitesse adaptatif (ACC) qui peut être activé entre 0 à 160 km/h sur les versions avec boîte DSG, 30 à 160 km/h sur les versions avec boîte manuelle. Sans doute ne faut-il pas regarder à la dépense pour doter le dernier des Volkswagen Transporter de l’ensemble des nouvelles technologies permettant ainsi une utilisation et une conduite plus sûres, mais Thierry Fassenot, ingénieur-conseil à la Caisse nationale de l’assurance maladie dont l’une de mes missions est la prévention du « risque routier professionnel », doit rêver quelque part de voir tous les véhicules utilitaires être ainsi équipés.

20150407VR012.jpg

 



11/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres