Véhicules professionnels : les meilleurs choix

Skoda Fabia : la bonne mesure

Fabriquée en République tchèque, la nouvelle  Skoda Fabia adopte une nouvelle ligne, des moteurs à la norme Euro 6 et de nouveaux équipements. Dans sa version Business, elle est faite pour les flottes si l'on y ajoute au moins l'option Mirror Link.

 

Alternative aux Renault Clio et Peugeot 208, mais aussi à la Volkswagen Polo, la nouvelle Skoda Fabia qui a été élue "Voiture de l'Année 2015" par le magazine anglais "What Car?", est bien dans la ligne de ce que sait faire le constructeur tchèque, entré depuis belle lurette maintenant (près d'un quart de siècle) dans le groupe Volkswagen. Techniquement, la Fabia évolue (bien) sans pour autant changer véritablement. Elle est en effet née sur la même plate-forme que la génération précédente. Peu importe car esthétiquement elle joue la nouveauté. Mais la nouvelle carrosserie est-elle plus attrayante ? Pas sûr même si les goûts et les couleurs ne discutent pas. Pour notre part, nous trouvons que la nouvelle Fabia a des lignes plus classiques, moins contemporaines que celle qui l'a précédée. Les "ruptures" de face comme de profil lui donnent (peut-être) plus de dynamisme mais à vouloir trop en faire — la caisse est aussi abaissée de quelques centimètres — on peut passer à côté de l'objectif.

201502 WhatCar Skoda Fabia.jpg

 

Un habitacle convivial, un confort ferme

Dans l'habitacle en revanche, tout est réussi. Ce n'est certes pas d'une folle gaité et pourtant on s'y sent très bien. L'option "toit vitré" (660 € TTC) est un sacré plus : la lumière inonde l'intérieur et c'est fort agréable. Avec son grand écran central, la planche de bord, redessinée, est bien vue et plus globalement, les efforts faits pour accroître le silence dans le véhicule et les fonctionnalités de la voiture pour rendre la vie à bord plus facile sont payants. Les sièges sont fermes et maintiennent bien avec un "vrai" bon point pour les sièges en finitions "sport". C'est d'ailleurs heureux car les suspensions de la nouvelle Fabia nous ont semblé gentiment "cassantes". "Qui aime bien châtie bien", dit-on et c'est pourquoi nous sommes si critique. En réalité, la petite Tchèque progresse en habitabilité et même si on peut polémiquer sur le volume du coffre (est-il vraiment plus grand lorsqu'on y loge la roue de secours ?), il reste à bon niveau dans cette catégorie.

 

Un agrément de conduite en grand progrès

Le progrès, incontestable celui-là, est celui réalisé en agrément de conduite. Le raisonnable pour les entreprises devrait être de privilégier la mécanique essence 3 cylindres MPI de 1.0 l dont le bonus/malus restent dans la zone neutre. Cette motorisation existe en 60 ch pour ceux qui roulent majoritairement en milieu urbain, 75 ch pour les collaborateurs nomades. Malheureusement, au lancement du moins, pour les Skoda Fabia Business, on n'a pas le choix du carburant : les véhicules sont dotés du moteur TDi (gazole) 90 et 105 ch, mieux vaut attendre quelques mois et se décider pour le … qui a l'avantage d'émissions de CO2 limitées à 82 g à moins bien sûr de vouloir se faire plaisir et d'opter pour la "fameuse" boîte automatique à 7 rapports DSG7 uniquement couplé avec le TDi 90 ch (94 g de CO2/km)

Lors de notre essai qui nous a emmenés par l'autoroute jusqu'à Giverny avec un retour par les belles routes du parc naturel régional du Vexin qui surplombent la vallée de la Seine, nous avons constaté que les consommations de tous les modèles restent modérées — 6,7 l/100 km pour le plus gourmand, le 90 ch DGS7 pourtant bien "poussé" pour enchaîner les virages ou sur les grandes lignes droites du plateau — et que les carrosseries bi-ton (ah ! la rouge et noir) sont du plus bel effet, ne laissant pas indifférents les automobilistes et piétons croisés. Le programme CoulorConcept doit largement aider au succès de cette nouvelle Fabia.

 

201502 Skoda Fabia.jpg

 

Mirror Link pour retrouver toutes les fonctionnalités de son smartphone

Il reste une énigme : Skoda a décidé de ne pas proposer de GPS en première monde sur la Fabia. "C'est une option que ne prennent que 3 % de nos clients", plaide-t-on chez Skoda France où l'on estime que  la solution MirrorLink™ (300 € TTC en option) proposée est la meilleure. Déjà les possesseurs d'iPhone crient à la discrimination et les smartphones Androïd compatibles, ceux qui, une fois connectés, permettent de retrouver sur l'écran de la planche de bord l'ensemble de ses propres applications, GPS et iCoyotte compris, si elles ont été validées par le consortium MirrorLink™, ne sont pas parmi les moins chers. A suivre… A noter que si l'on a effectivement le mobile ad hoc, grâce à une appli dédiée et gratuite, on peut recueillir des informations sur les paramètres moteurs, les accélérations et la consommations : les fous de record en matière d'écoconduite sont au comble de la joie !

 

Un bon choix pour les entreprises soucieuses de leurs finances et de leur RSE

Proposée à des tarifs qui ont du sens, la nouvelle  Skoda Fabia part à la conquête d'un segment de marché du véhicule professionnel largement dominé par les trois marques françaises. Elle doit pouvoir s'y faire une (petite) place forte de l'expérience des autres modèles de la marque, l'Octavia en tête, mais également de la Superb. Aujourd'hui en berline, mais aussi en Combi (break), bien équipée (elle multiplie les aides électroniques à la conduite ce qui lui vaut 5 étoiles aux tests Euro-NCap) et avec des VR qui sont à bon niveau (en deuxième main, la  Skoda Fabia trouve facilement preneur dans l'hexagone ou au-delà, vers l'Est), elle peut convaincre sans problème des gestionnaires de flottes qui, certes soucieux de ménager leurs finances et de ne pas peser trop sur l'empreinte carbone de l'entreprise, ont aussi la sécurité comme priorité.

 

Skoda Fabia.jpg

______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Personnaliser, imprimer, essayer !

 

La démarche est simple, amusante et rapide : pour commencer, rendez-vous sur www.printmyfabia.fr pour créer sa Škoda Fabia. Chacun peut alors laisser libre cours à son imagination : toit noir et jantes blanches, des dizaines de combinaisons sont possibles. Chaque voiture en 3D sera ainsi unique et à l’image de son créateur. A la fin de la personnalisation, l’internaute peut demander à essayer la version originale de la Fabia chez son distributeur Škodale plus proche ! Une semaine plus tard, la miniature imprimée de la Fabia en 3D sera disponible chez ce distributeur.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________



15/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres