Véhicules professionnels : les meilleurs choix

Nouvelle Volkswagen Passat : elle joue les Phaeton

Elue "Voiture de l'année" la Volkswagen Passat (huitième génération ) est un bonheur. On atteint ici des sommets tant en termes de confort et d‘espace d’intérieur, que d’équipements ou de comportement dynamique. Les motorisations 2.0 TDi, toutes Euro 6, sont également à leur meilleur niveau.

 

2015 Passat en mouvement 2.jpg

 

Volkswagen a, au sommet de sa gamme, un modèle dont on ne parle guère : la Phaeton. C’est une voiture « faite sur mesure » que l’on a connue avec un 12 cylindres sous le capot et dont les versions les plus puissantes doivent aujourd’hui, même pour ce qui est de la Limousine, se contenter d’un « simple » V8 de 4.2 l de cylindrée pour 355 ch (quand même). Pourquoi parler de la Phaeton alors que c’est bel et bien une nouvelle Passat, que nous avons eu en main ? Parce que le modèle essayé, une 2.0 TDi Bi-turbo BlueMotion Technology (avec AdBlue) 4Motion en finition Carat Edition, nous y a fait pensé. Il va sans écrire et encore mieux en l’écrivant que cette version qui développe 240 ch n’est disponible qu’avec une boîte séquentielle à double embrayage DSG 7 (rapports). Ce qui est tout à fait remarquable, c’est que nous n’avons consommé que 6,7 l/100 km sur un parcours essentiellement autoroutier (avec quand même quelques embouteillages pour la rentrée sur Paris) pour un chiffre officiel de 5,3 l (consommation mixte) ce qui équivaut à 139 g de CO2 au kilomètre (et 250 € de malus).

 

2015 Passat intérieur.jpg

 

Confort et équipement Premium++

Voilà en tous les cas une huitième génération bien séduisante et qui n’a aucun complexe à avoir face aux plus Premium des berlines grandes routières qu’elles soient comme elles allemandes, chinoises made in Sweden (Volvo) ou indiennes made in UK (Jaguar). En effet, le confort de l’habitacle est au plus haut niveau tout comme les finitions et l’équipement. Pour ce qui est de la sécurité, la Passat reçoit un ESP, un régulateur de vitesse adaptatif (ACC), un système de détection de fatigue du conducteur, un dispositif de freinage anti-multicollision, le Trafic Jam Assist, (la voiture est pratiquement autonome jusqu’à 60 km/h), un Start & Stop avec récupération d’énergie au freinage, une alerte de perte de pression de pneus, etc. Il existe bien d’autres aides à la conduite et notamment des radars et des caméras à 360° pour faciliter les manœuvres et même découvrir son environnement, mais aussi le freinage d’urgence avec détection des piétons. Parmi les équipements de confort, on note un système de Navigation & Infotainment hautement performant avec un écran couleurs tactile de 8“, l’interface Bluetooth pour le téléphone portable ou encore un système de verrouillage/déverrouillage sans clé ou l’ouverture du coffre « mains libres », mais aussi des sièges en cuir « Nappa » du plus bel effet.

 

2015 Passat face avant.jpg

 

Des finitions Business pour les « pro »

La nouvelle Passat est « formellement belle ». Elle a été dessinée avec l’ambition de lui donner une ligne dynamique et statutaire, c’est une réussite. Elle sera appréciée dans les entreprises où les dirigeants ont encore un chauffeur parce que les passagers ont, à l’arrière, un espace accueillant même pour les personnes de très grande taille. Taxis et autres VTC pourront par ailleurs facilement ranger les bagages de leurs clients dans le coffre (586 litres).

Mais quelle Passat inscrire en tête d’une « car policy » budgétairement admissible et écolo-compatible ? Sans doute les versions Confortline Business 1.6 TDI DSG6 120 ch ou 2.0 TDi DSG6 150 ch. Les unes et les autres — qui répondent comme toutes les nouvelles Passat à la norme Euro 6 — ont des TCO raisonnables, les experts attribuant des VR particulièrement élevées aux berlines comme aux breaks.

 

2015 Passat berline et break.jpg



06/04/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres