Véhicules professionnels : les meilleurs choix

MICHELIN 2012 : TOUJOURS AUSSI INDISPENSABLE

Depuis 1er mars prochain, le Guide Michelin 2012 est en librairie. Cette édition comme les précédentes, a sans nul doute sa place dans la boîte à gants ou dans les racks des portières même si Michelin fait sa révolution et est désormais omniprésent sur Internet où Michelin… Mais c’est une autre histoire.

 


 

Que retenir du Michelin 2012 ? Qu’il est le guide d’un « moment T » de la table française et que le nouveau 3*** qu’il distingue, Flocons de sel d’Emmanuel Renaut à Megève, en est l’une des plus brillantes illustrations. Quant aux 10 nouveaux 2** qu'il consacrent, ils sont la preuve de la diversité de la cuisine hexagonale et de l’inspiration de ses chefs. Les plus emblématiques des promus sont, pour nous, Franck Putelat à Carcassonne, Philippe Mille au Parc des Crayères à Reims, Jean-Luc Tartarin au Havre, Philippe Labbé à L’Abeille, le restaurant ultra-chic du tout nouveau Shagri-La Hôtel à Paris que nous préférons au Sur Mesure du très médiatique Thierry Marx installé au Madarin Oriental, lui aussi nouveau 2**. Il faudrait aussi citer Serge Viera à Chaudes-Aigues et dans les maisons incontournables le Strato à Courchevel ou le Mirazur à Menton, mais également le (retour du) Chantecler à Nice où officie un duo d'exceptiion : Jean-Denis Rieubland, Meilleur Ouvrier de France en 2007, aux pianos et Olivier Novelli, Meilleur Ouvrier de France en 2011 comme directeur du restaurant.

 

Spécial Paris

Le Michelin 2012, ce sont aussi 58 nouveaux 1* et 124 nouveaux Bib. C’est dans cette catégorie qu’il faut piocher pour se faire vraiment plaisir : on a là le suc des meilleurs rapports qualité/prix des restaurants et bistrots, à Paris comme en région. C’est dans ces adresses aussi que l’on trouve les futurs étoilés, il faut aller les encourager.

Le Guide Michelin, c’est bien d’autres choses encore — y compris des conseils pratiques sur les pneumatiques — et une appli iPhone pour tout connaître des 8 746 établissements sélectionnés, dont 4 457 hôtels et maisons d’hôtes et 4 289 restaurants. Et si le cœur vous en dit, Paris fait l’objet d’une édition spécifique où l’on ne trouve pas moins, pour la capitale intra muros et de ses environs, de 513 établissements à savoir 60 hôtels et 453 restaurants dont  77 restaurants étoilés, dont 50 1* (11 nouveaux), 17 2** (2 nouveaux) et 10 3***. Paris est et demeure la première destination gastronomique du monde.

 



11/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres