Véhicules professionnels : les meilleurs choix

Kia Niro : un crossover hybride, compact et polyvalent

Kia Niro n’est pas seulement un crossover hybride essence-électricité. Il est aussi très polyvalent. Il se voit ainsi ouvrir les portes du marché des véhicules familiaux qui jouent la carte de la compacité (pour la ville), de l’habitabilité (pour les plus longs trajets) et de l’écologie (pour le côté "je suis dans le coup").

 _43K5526.jpg

 

Crossover ou SUV, le Kia Niro est un véhicule intelligent. Il a les dimensions d’une berline compacte 5 portes et se montre à l’aise en ville : avec son gabarit bien proportionné : 4 350 mm de long, 1 805 mm de large pour 1 545 mm de haut, il se faufile dans la circulation et trouve facilement à se garer. Il a aussi l’habitabilité d’un monospace. Il est « haut perché » sur ses roues ce qui est fort apprécié aujourd’hui, par les femmes notamment. A l’intérieur, on connaît plus fun, mais le constructeur coréen a mis la barre « qualité » à haut niveau : les matériaux paraissent sérieux, les finitions semblent de bon aloi. Côté équipement de sécurité et de confort, rien ou presque ne manque surtout les versions « haut de gamme » ou business : le Niro reçoit un écran tactile couleurs 7” et un système de navigation TomTom Live dont la cartographie sera mise à jour gratuitement durant toute la « garantie constructeur » (7 ans ou 150 000 km) ou encore un système audio signé JLB de belle facture et même un toit ouvrant. De série, toutes les aides à la conduite les plus actuelles sont disponibles : régulateur de vitesse adaptatif, alerte au franchissement involontaire de ligne avec assistance active au maintien de voie, système de surveillance des angles morts avec fonction de détection de trafic arrière, système de freinage d'urgence autonome, caméra de recul, etc.

 

_43K6259.jpg

 

Des éléments en alu pur diminuer le poids

Sur la route, le Kia Niro reste bien campé sur ses quatre roues, une stabilité appréciable pour un SUV. La boîte robotisée DCT à 6 rapports et double embrayage manque un peu de dynamisme et la direction semble parfois assez imprécise. Sur les versions équipées en 16“, les consommations se montrent raisonnables bien que sensiblement plus élevées que les 3,8 l annoncées en consommation mixte normalisée. Le poids (33 kg) du moteur électrique est en partie compensé par l’utilisation d’éléments en aluminium pour le capot et le hayon arrière ou pour les trains roulants. Ce moteur est alimenté par une batterie lithium polymère suffisamment compacte pour trouver place sous la banquette arrière. Elle laisse ainsi intact le volume du coffre (427 l) qui, banquette rabattue 60/40, atteint jusqu’à 1 425 l.

 

_43K5560.jpg

 

 Des prix intéressants, des TCO en forme de points d'interrogation

Bien placé en prix face à la concurrence (japonaise exclusivement), le Niro a tout pour s’imposer sur un marché qui privilégie ce type de véhicule. On peut regretter qu’il se voit, pour l’instant, privé du bonus écologique de 750 euros, son moteur électrique ne présentant pas toutes les caractéristiques requises. Il faut aussi s’interroger sur les valeurs de revente : même si elle ne cesse de progresser, Kia manque toujours (un peu) de notoriété en France. Cela ne durera pas surtout si ce petit crossover sympathique qui n’est aujourd’hui disponible qu’en version hybride essence-électrique, se voit adjoindre prochainement une version hybride plug in avec une batterie plus puissante et qu’il pourrait parfaitement, dans un avenir pas si lointain, être proposé dans une version tout électrique.

 

_43K5948.jpg

 



02/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres