Véhicules professionnels : les meilleurs choix

Ford Mondeo : confortable et technogiquement innovante

Avec la nouvelle Mondeo, Ford part à la (re)conquête du segment des « grandes routières ». Face à une concurrence redoutable, cette Mondeo 2015 marque des points, par son confort notamment. La version hybride confirme que le constructeur germano-américain à un vrai savoir-faire technologique.

 

FordMondeo-5Door_13.jpg
 

 

Ford souffre, en France, d’un manque d’image. Ses dernières productions permettront-elles à la marque à l’ovale bleu de « prendre de la hauteur » ? La gamme « Utilitaires » a été entièrement renouvelée en moins de deux ans et coup sur coup sont sorties une Focus "revisitée" en profondeur et une nouvelle Mondeo. Ce seront bientôt de nouvelles générations du C Max et S Max qui apparaîtront sur le marché. Pour notre part, nous avons apprécié — sans plus — la Focus essayée sur les routes d’Espagne. Aussi attendions-nous non sans impatience de pouvoir rouler avec la Mondeo : elle nous a « bluffé ». Certes, ce n’était pas le modèle de base. Au contraire. C’est en effet une Mondeo Hybrid que nous a confiée Ford France pour un circuit qui nous a emmenés jusqu’à Saint-Dizier, en Haute-Marne. C’est là que nous attendait François Larcelet, le libraire super-dynamique de cette ville de Haute-Marne. Courrez le voir pour feuilleter les nouveautés du livre ou… boire un café. Fermons la parenthèse.

 

Un confort remarquable

Aller à Saint-Dizier et en revenir a cela de particulier qu’on ne roule que peu sur autoroute. Il faut en effet emprunter la RN4, un peu comme dans le bon vieux temps. Les radars sont nombreux, les quatre-voies limitées. Il faut par conséquent user du limiteur de vitesse pour ne pas s’évaporer les points de son permis de conduire.

La chaussée sur les 500 kilomètres de route est plutôt en bon état. Quelques traversées de communes sont un peu moins bonnes et des portions de travaux mettent le châssis et les suspensions de la Mondeo à l’épreuve. A aucun moment, le confort à bord n’en a été affecté : la nouvelle suspension arrière intégrale à bras est efficace et les sièges multi-contours avec réglages électriques permettent de trouver une position de conduite optimale. Nous avons de plus apprécié la bonne insonorisation de l’habitacle.

FordMondeo-Hybrid_13.jpg

Le tableau de bord est bien conçu. Les cadrans sont parfaitement lisibles et ô miracle ! le système de connectivité avancé SYNC 2 à commandes vocales avec écran tactile, fonctionne à la perfection ce qui rend le pilotage du téléphone, du multimédia, de la climatisation et de la navigation très facile.

Ford a doté la nouvelle Mondeo d’un grand nombre d’aides électroniques à la conduite dont une aide au stationnement perpendiculaire qui facilite les manœuvres ou une aide au maintien dans la file… que l’on coupe très vite sur la route.

Quand le ciel noircit et que l’orage pointe, on apprécie tout particulièrement t les projecteurs avant adaptatifs à LED qui, explique-t-on chez Ford, « s’ajuste en fonction de 7 paramètres comme la vitesse du véhicule, les conditions d'éclairage ambiantes, l'angle de braquage du volant, la distance avec le véhicule en face et l'activation des essuie-glace ».

 

Des mécaniques éco-performantes

La nouvelle Ford Mondeo est disponible en 4 et 5 portes et en version Station-Wagon, en 2 roues motrices ou  — une première pour ce modèle — en transmission intégrale. Toutes les mécaniques qu’elle reçoit, ont été retravaillées pour être plus sobres et par conséquent moins polluantes, mais également pour être hautement performantes. Ainsi, la Mondeo 2015 peut-elle être équipée du moteur 1.0 l EcoBoost qui développe ici 125 ch et d’une déclinaison de cette technique efficace avec le 1.5 l EcoBoost de 160 ch. Du côté des diesel il faut retenir le1,6 l TDCi ECOnetic 115 ch ou encore le 2.0 l TDCi ECOnetic 150 et 180 ch. Ces diesel qui bénéficient tous d’un Stop & Start, affichent des émissions de CO2 inférieures à 130 g/km.

La Mondeo Hybrid qui n’existe qu’en 4 portes, cache sous son capot couplés à une transmission électronique variable continue, un 2.0 l iVCT essence et… deux moteurs électriques : le premier vient en appui du moteur thermique pour piloter les roues, le second permet de recharger la batterie lithium-ion de 1,4 kWh. La plupart des manœuvres s’effectuent en « mode électrique ». En réalité, on peut rouler en « tout électrique » pendant quelques kilomètres sans avoir recours au moteur thermique et cela jusqu’à une vitesse de 135 km/h. C’est assez étonnant et donne à la Mondeo Hybrid une agilité plaisante. Les 177 ch sont tout de suite présents et sur toute, quand il faut doubler, cela rassure.

FordMondeo-Hybrid_05.jpg
Une Mondeo Hybrid, pour qui ?

La Mondeo Hybrid est donnée pour une consommation moyenne de 4,2 l/100 km et des émissions de CO2 de 99 g/km, nous avons pour notre part consommé un peu plus de 6,0 l ce qui, pour une berline grande routière est tout à fait remarquable. Mais à qui s’adresse ce modèle haut de gamme ? A qui conseiller un investissement aussi conséquent malgré les aides existantes ? A tous ceux qui roulent beaucoup essentiellement dans le trafic urbain et péri-urbain. C’est là qu’une hybride essence-électrique fait la différence. A ceux aussi qui, dans le cadre d’une politique d’image, cherchent à se distinguer en choisissant un modèle résolument innovant : avec la nouvelle Mondeo, ils sont 100 % gagnants.

 

FordMondeo-Hybrid_09.jpg



25/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres