Véhicules professionnels : les meilleurs choix

AUDI Q5 AMBIENTE 2.0 TDI DPF : polyvalente par nature

Il ne faut jurer de rien ! Dire que l’Audi Q5 Ambiente est une petite Audi Q7 peut être interprété de diverses façons. Pour notre part, nous considérons qu’il faut prendre ce postulat de départ comme un compliment. Autrement dit : l’Audi Q5 Ambiente 2.0 TDI de 143 ch a toutes les qualités — ou presque — de son aînée et elle a, en plus, une taille qui lui permet de se faire plus discrète et plus facile à conduire en ville.

Audi Q5 Ambiente : plus qu’un « petit » SUV 4x4 !

Les ingénieurs de la marque aux cinq anneaux ont réussi leur coup ! Ils sont arrivés à réaliser une voiture qui « fait de l’effet » sans tomber dans la démesure. L’Audi Q5 Ambiente est une synthèse de tout ce que l’on sait faire chez Audi : un SUV « transmission intégrale » ressemblant joliment à un monospace compact, mais peut-être plus proche d’un break bien campé sur ses 4 roues (motrices), une berline familiale 5 places confortable et sûre.

A l’intérieur, on est dans la classe « luxe » avec des finitions impeccables et un équipement généreux dès le premier niveau (Ambiente). Ajouter à cela un bel espace pour les bagages et une modularité intéressante et vous aurez compris que l’Audi Q5 Ambiente est des plus séduisantes… même si ses 162 g de CO2 au kilomètre lui valent un malus.

 

Audi Q5 Ambiente : « on » et « off », la même agilité

Prendre le volant de l’Audi Q5 Ambiente est un régal. On a très vite les dimensions de la voiture dans l’œil ce qui permet de manœuvrer sans angoisse dans le trafic urbain et même de se garer sans dommage pour les pare-chocs. La boite de vitesses à 6 rapports est en harmonie avec le (petit) moteur turbodiesel. Cette mécanique tire sans souci véritable les (presque)1 800 kilogrammes d’une Audi Q5 Ambiente dont le comportement routier ne pose aucun problème. Les accélérations sont franches, la direction précise et le freinage efficace. Les aides électroniques à la conduite, et en particulier l’ABS et l’ESP, n’interviennent qu’à bon escient ce qui laisse le conducteur maître du jeu… sauf sur sol très glissant.

Hors de l’asphalte, dans les chemins, l’Audi Q5 Ambiente reste extrêmement maniable. L’ESP et l’antipatinage permettent de se sortir sans encombre des situations un peu compliquées. La voiture, sans doute, n’est pas faite pour faire la Transamazonienne, mais elle ne décevra pas ceux qui aiment crapahuter en moyenne montagne. Elle rassurera ceux qui veulent absolument être sûrs de pouvoir se déplacer sur routes enneigées sans avoir à monter les chaines.

 

En résumé, l’Audi Q5 Ambiente dans sa configuration de base est très attrayante. Excellente routière, pas trop gourmande — on ne dépasse pas les 6,7 l (réels) aux 100 kilomètres en usage mixte route-autoroute-ville —, elle a une taille qui ne l’handicape pas en ville et elle est amusante à conduire en tout chemin. Elle se révèle ainsi très polyvalente et c’est là un de ses atouts majeurs.



12/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres